Art-Ethnobotanique
  Actualité juridique
plus
Damiana 10X poudre - 50 grammes
Damiana 10X poudre - 50 grammes
50.00EUR

---------
Zornia latifolia - 250 grammes
Zornia latifolia - 250 grammes
65.00EUR

---------
Jasmin Fleurs mondées - 250 grammes
Jasmin Fleurs mondées - 250 grammes
25.00EUR

---------
Ganoderma lucidum - Reishi - 100 grammes
Ganoderma lucidum - Reishi - 100 grammes
9.00EUR

---------
Wild dagga 50X - 5 grammes
Wild dagga 50X - 5 grammes
7.00EUR

---------
Pueraria mirifica poudre - 25 grammes
Pueraria mirifica poudre - 25 grammes
6.00EUR

---------
Tabac du Kentucky - 500 graines environ
Tabac du Kentucky - 500 graines environ
3.00EUR

---------
Tabac Burley Bursanica - 500 graines environ
Tabac Burley Bursanica - 500 graines environ
3.00EUR

---------
x Nicotiana rustica - 150 graines environ
x Nicotiana rustica - 150 graines environ
3.00EUR

---------
Tabac Havana - 500 graines environ
Tabac Havana - 500 graines environ
3.00EUR

---------
Calea zacatechichi  - 25 grammes
Calea zacatechichi - 25 grammes
6.00EUR

---------
Scutellaria laterifolia - Skullcap - 25 grammes
Scutellaria laterifolia - Skullcap - 25 grammes
3.00EUR

---------
Noix de kola - poudre - 50 grammes
Noix de kola - poudre - 50 grammes
3.00EUR

---------
Zornia latifolia - 10 grammes
Zornia latifolia - 10 grammes
3.00EUR

---------
Damiana - Turnera diffusa - 25 grammes
Damiana - Turnera diffusa - 25 grammes
3.00EUR

---------
Conditions de vente
Sécurité du site
Actualité juridique
Liens
Contactez-nous
 
Actualité juridique

Si vous commandez à l'étranger des produits interdits (ex : stupéfiants et médicaments) et que les douanes interceptent votre colis, vous n'avez aucune chance de voir votre commande. Avec Art-ethnobotanique, tout est parfait car votre livraison est garantie !

Depuis le 1er février 2014, l'importation, l'utilisation, la culture et l'échange (don et vente) de Salvia divinorum sont passibles d'une peine de 5 à 7 ans d'emprisonnement et de 375 000 à 750 000 Euros d'amende. De même que l'importation et l'utilisation illicite sur le territoire de médicaments tel que : Zolpidem, Diazépam (et autres benzodiazépines), Viagra (sildénafil), Datura, Yohimbe .. [art.L5432-2 cdsp]

De même que vient se rajouter à cette liste le Mitragyna speciosa depuis 1er janvier 2020. Figurant sur la liste des psychotropes, Mitragyna speciosa est désormais sous la même restriction que les vénéneux liste I car soumis à l'article L5432-2 du code de la santé publique.


La société Art-ethnobotanique est une entreprise spécialisée proposant, en partie, une solution alternative à la consommation de stupéfiants et de médicaments. Elle ne propose pas de "drogues légales" ou de plantes ou substances qui ont des effets comme les stupéfiants.

Les drogues (les stupéfiants) sont-elles dangereuses ?

Oui elles le sont vraiment. Le potentiel destructeur de la drogue se révèle en annihilant, chez les sujets humains qui sont exposés, une capacité de raisonnement logique qui permet normalement de réussir sa vie et d'être heureux.

Était-ce morale de vendre du Mitragyna speciosa avant l'arrêté du 23 décembre 2019 ?

Le seule utilité du Mitragyna speciosa consistait à calmer les état de manque dus aux opiacées. Sa distribution était légale seulement si elle n'interférait pas avec les méthodes de lutte contre la toxicomanie et les traitements de substitution aux opiacées. Le problème étant qu'à la longue, il devient de plus en plus difficile de contrôler la destination non théorique du produit.

Le CBD est-ce légal ?

L'article R5181 du code de la santé publique reconnaît que les variétés de cannabis autorisées (ex : Carmagnola) sont dépourvues de propriétés stupéfiantes. En revanche, elles sont considérées comme dangereuses pour la santé publique si elles sont assimilées au prosélytisme du cannabis (du chanvre), de la défonce, et même au cannabis médical, car le gouvernement a une stratégie de santé publique, et il vous attaquera si vous mettez votre petit grain de sel dans ses affaires.
Le CBD est de l'extrait de Cannabis et il est par défaut illégal, sauf s'il provient des 20 variétés françaises autorisées.


Les graines de plantes classées comme stupéfiants sont-elles légales à la plantation ?

Tout dépend des caractéristiques qui sont propres à la plante, qui délimitent elles-mêmes par leur chimie, leur vitesse de croissance et leurs exigences climatiques, les possibilités d'usage. Ce dernier doit être restreint à la simple passion botanique et ne doit pas pouvoir être détourné. Les graines de cannabis, par exemple, sont illégales du fait qu'un seul pied peut produire une quantité très importante de stupéfiant en un laps de temps relativement court.


Vos produits ne sont-ils pas une porte d'entrée dans l'escalade des conduites addictives ?

En respectant les lois, vous ne vous exposez pas aux risques de dépendance liés aux substances. Le système insiste sur le fait que, rechercher du plaisir ou s'amuser avec des molécules, est un comportement marginalisant. Par conséquent, le respect des lois est une base minimale pour découvrir en soi une vie saine et épanouie. Les produits proposés n'ont pas d'effet stupéfiant, il n'est donc pas possible de développer des conduites addictives comme ce serait le cas avec les morphiniques, les libérateurs sérotoninergiques (psychostimulant ou hallucinogène) et les cannabinoïdes.


Comment peut-on vérifier que vous ne faîtes pas de l'exercice illégale de pharmacie ?

La législation autorise la commercialisation des plantes médicinales par deux articles :
- Le premier est l'article D4211-11 du code de la santé publique de Août 2008. Il explique que des plantes médicinales, inscrites à la pharmacopée, peuvent être proposées par des personnes autre que pharmaciens, qui possèdent une formation en agriculture par exemple. C'est le cas pour l'aspérule, les baies d'aubépine (et non les fleurs), les pétales de coquelicot, l'éleuthérocoque, la noix de kola, l'ortie blanche et piquante, le yerba maté, la mauve, la mélisse, la ményanthe, la noix de muscade, le bigaradier, le ginseng, le guarana, et bien d'autres plantes.

Voir l'article sur Legifrance.

- Le second est l'arrêté du 24 juin 2014 qui autorise la présence de plantes dans les compléments alimentaires. L'objectif est de permettre la circulation de plantes entre les pays de l'union européenne. L'article 3 de l'arrêté explique que les plantes, parties de plante ou matière première végétale, peuvent être commercialisées. De très nombreuses plantes s'y trouvent, citons par exemple : les fleurs d'aubépine, les racines d'angélique, les racines d'astragale, les fleurs de souci officinal, l'hydrocotyle d'Asie, le Ginkgo biloba, le mélilot, l'agripaume cardiaque avec la leonurine qu'il contient, le lotus sacré avec l'apomorphine qu'il contient, la passiflore edulis, l'orpin rose des Pyrénées, les baies de goji, les racines de valérianes sans valépotriates, et nombreuses autres plantes.

Voir l'article sur Legifrance.

En aucun cas les plantes proposées ne sont destinées à guérir des maladies telles que la dépression ou la dépendance aux drogues. Cependant elles peuvent être utilisée pour améliorer notre bien-être, se détendre, se calmer, passer une bonne journée ou une bonne soirée sans rechercher d'effet stupéfiant.
  
plus
0 produits
01.Anadenanthera colubrina Cebil - 25 graines
02.Ipomoea tricolor - Morning Glory - 250 graines
03.Guarana - 50 grammes
plus
Lotus rose - Nelumbo nucifera - 25 grammes
Lotus rose - Nelumbo nucifera - 25 grammes
5.00EUR
3.00EUR
plus
Mucuna Pruriens - poudre - 25 grammes
Effectivement, très bonne plante, cadeau de Mère Nature cont ..
5 sur 5 étoiles!
Français
Paiement sécurisé avec SPplus de la Caisse d'Epargne